lundi 12 décembre 2011

scéance n°10

J'ai choisi d'étudier le travail d'Hussein Chalayan car c'est un styliste innovateur. Il a dit qu'il n'était pas «réellement intéressé par la mode». Cela m'a intrigué et j'ai voulu en savoir plus.
J'ai commencé ma recherche en tapant son nom sur le site de Wikipédia mais rien n'en est sorti. Je pense que tout ce qui est trop nouveau ne fait pas partie de cette encyclopédie.
Ainsi je me suis tournée vers d'autres sites, notamment sur le site www.tendances-de-mode.com. J'ai appris qu'Hussein Chalayan était né en 1970, qu'il était anglais, originaire de Chypre. Il s'intéresse au fonctionnement du corps dans le monde qui l'entoure. Il aborde des thèmes comme le déplacement, l'identité, l'isolement ou l'oppression. Il s'inspire de l'architecture et de l'anthropologie. D'ailleurs dans sa collection de fin d'étude de 1993, «Buried», il a enterré des vêtements pendant plusieurs semaines pour étudier leur décomposition.
Sa mode est très conceptuelle et expérimentale. Il dit d'ailleurs lors d'un reportage sur arte(1) que son «travail est devenu son laboratoire pour comprendre le monde». Il dit aussi que ces vêtements sont plus des «objets d'art autour de sa philosophie, sa façon de penser». On a souvent dit aussi de lui que ses créations sont futuriste. On remarque d'ailleurs qu'il a travaillé sur un jeu de lumière. Certains de ces robes diffusent des rayons lumineux ou sont éclairées comme des ampoules.
Ses défilés ressemblent plus à des installations ou à des mises en scène spectaculaires qui mêlent le mode, l'art, le design... Lors de l'exposition «Dysfashional»(2) il a créé des robes en papier où l'on pouvait écrire dessus ainsi que toute une installation.
Dans d'autres collections on note des robes qui change de forme: elles s'allongent ou se rétractent grâce à une mécanique télécommandée. On note aussi qu'Hussein Chalayan a aussi abordé des thèmes comme le port de la burqa. Ses mannequins ont défilés nus avec seulement une burqa sur la tête.
Références:
www.arte.tv(1)
Beaux arts magazine n°274, avril 2007(2)
Beaux arts magazine n°295, janvier 2009
www.tendances-de-mode.com