lundi 12 décembre 2011

Principes du Bauhaus ( Emilie Denaud)


l'institut des arts et des métiers fondé en 1919 à Weimar (Allemagne), de l'allemand Bau, bâtiment, construction, et Haus, maison; le Bauhaus est la maison du bâtir, maison de la construction.

Ce mouvement a été créer par Walter Gropius, il désigne, par extension, un courant artistique concernant, l'architecture, le design, mais également la photographie, le costume et la danse.

L'école du Bahaus offre une réflexion sur l'architecture moderne, elle a aussi exercé une forte influence sur les arts plastiques, à travers les objets usuels qu'elle a façonnés, elle est en plus le précurseur du design contemporain.


Ce mouvement s'inscrit dans l'histoire des mouvements artistiques novateurs du début du XXesiècle.

Dans le manifeste du Bauhaus, il annonce la vocation de l'école en ces termes: «Le but final de toute activité plastique est la construction! […] Architectes, sculpteurs, peintres; nous devons tous revenir au travail artisanal, parce qu’il n'y a pas d'art professionnel. Il n’existe aucune différence essentielle entre l’artiste et l’artisan. […] Voulons, concevons et créons ensemble la nouvelle construction de l’avenir, qui embrassera tout en une seule forme: architecture, art plastique et peinture [...]»


Theo van Doesburg membre du mouvement De Stijl qui s'est installé à Weimar donne des conférences au Bauhaus et présente son travail lors d'expositions. À cette occasion, il critique l'expressionnisme dont se réclame Gropius et promeut le constructivisme, Gropius modifie la devise du Bauhaus: «L'art et la technique, une nouvelle unité» remplace «Il n’existe aucune différence essentielle entre l’artiste et l’artisan». Il adapte le programme d'enseignement du Bauhaus afin de contribuer au développement d'un habitat moderne «de l'appareil électroménager le plus simple au logement complet, puis annonce sa démission de la direction du Bauhaus pour se consacrer davantage à l'architecture. C'est Hannes Meyer qui lui succède sur proposition de Gropius. Hannes Meyer demande aux ateliers d'être plus rentables et de travailler à des créations répondant aux besoins populaires. Il privilégie une approche scientifique au détriment de l'esthétisme: les créations doivent être «nécessaires, justes et de ce fait aussi neutres [...] que l'on puisse imaginer. » puis Meyer a été remplacé par l'architecte Mie van der Rohe accusé d'avoir poursuivi ses activités pro-communistes et de favoriser la politisation de l'école, le cours d'architecture devient plus important.


Après la fermeture du Bauhaus de Dessau il est décidé, avant la dissolution, de déménager le Bauhaus à Berlin faire une école privée.

la pensée du Bauhaus se développa en direction de la vie moderne et des conditions sociales, son engagement social l'amena à créer un style convenant à la grande masse aussi bien dans la forme des meubles que dans la construction des maisons.

créer un style populaire.

Les ateliers du Bauhaus constituent l'un des éléments essentiels de la formation des étudiants. La mise en place d'un double tutorat (maître de la forme et maître artisan) se fait dès 1920 afin de favoriser le rapprochement entre un enseignement artistique formel et un enseignement pratique

les ateliers sont : l'atelier de tissage, l'atelier de poterie, l'atelier de métal, l'atelier de menuiserie et de meubles, l'atelier de peinture murale, les ateliers de sculpture sur pierre et sur bois, l'atelier d'imprimerie et enfin l'atelier de reliure, la dernière étape consacrée à la construction ne sera mise en place que plus tard et de manière différente.


Parallèlement, cette formation est complétée par des cours comme ceux de Klee, Klandinsky, ou également ceux d' artistes d'avant garde comme Johannes Itten, Vassily Kandinsky, Paul Klee, Laszlo Moholy-Nagy ou Marcel el Breuer.

le peintre Lyonel Feininger, Georg Muche, le sculpteur Gerhard Marcks sont recrutés comme maîtres afin de participer aux enseignements du Bauhaus.


Cet enseignement amène à un style Tel-Aviv, style dépouillé, sobriété et formes rationnelles carrées ou rectangulaires sans fioritures.

Ce style offre une architecture humaniste unique au monde dans lequel l’homme est placé au centre de ses créations. Les habitations devaient d’abord et avant tout être fonctionnelles, simples, ouvertes sur l'extérieur


Plusieurs Bauhaus sont connus pour leur rayonnement culturel. Les Bauhaus de Weimar et de Dessau sont ainsi classés au patrimoine mondial.