lundi 21 novembre 2011

Art Press ( Léa Jouan )

Couverture : Le titre du magasine en haut gauche, en haut à droite une liste des sujets traités avec les noms propres en gras. Une grande photo occupe les 3/4 de la couverture. La date et le numéro d'édition sont à gauche mais discrets. Il est spécifié que le magasine mensuel est traduit en anglais. Nous retrouvons ces éléments sur tout les numéros d' Art Press.

+ Le visuel est mis en avant ainsi que le titre pour susciter l'intérêt du lecteur. La présentation est relativement simple malgré la saturation de la page.

Intérieur : Il y a pas mal de publicité au début du magasine. L'éditorial est traduit systématiquement en anglais, deux colonnes justifiées remplissent largement la page, ne laissant que 1.4 cm de marge.

+ La présentation est assez épurée malgré le texte pour ne pas décourager la lecture. Une file ligne noire souligne le titre et crée donc un bon équilibre.
Beaucoup d'images légendées et d'articles qui paraissent interminables à cause de la traduction à côté. Vers les 3/4 du magasine apparaissent des petits dossiers d'une ou deux pages dédiées a un personnage en particulier. L'utilisation de la mise en page et typographie est la même pour chaque personne présentée.

Général : C'est un magasine format A4 qui regroupe différents articles traitant de l'art ( d'où le nom ). A mon avis, c'est une lecture qui demande beaucoup de temps et de concentration. En effet, le fond est mis en avant, il y a beaucoup plus de texte que de visuels. Seules les quelques images ont un pouvoir attractif et sont des ponctuations de couleurs. L'espace est optimisé pour accueillir les pavés de texte, les marges et les gouttières sont donc constamment réduites. Pour palier à cette saturation, les titres et les sous titres sont très simples et aérés. Cette revue s'adresse à mon avis aux passionnés ou aux professionnels. Le sujet artistique y est développé et complexe.