dimanche 6 avril 2008

"Liberté" de Lars Remberg

L’œuvre « liberté » de Lars Remberg m’a beaucoup intriguée . J’ai découvert cet artiste lors de la biennale de Venise et je vais faire des recherches sur cette œuvre, afin de comprendre clairement la manière dont il a procédé pour critiquer le devise de la République Française à travers cette dernière.



Lars Remberg conçoit ce projet dans le cadre de la compétition publique lancée par le gouvernement Norvégien pour célébrer l’avènement de la constitution Norvégienne.
L’installation est composée de trois sanisettes (toilettes publiques) repeintes chacune dans une des couleurs du drapeau tricolore, surmontées d’une enseigne lumineuse, avec l’un des trois mots de la devise nationale Française : « liberté, égalité, fraternité ».
A l’intérieur, une bande de son diffuse en permanence des extraits de discours de grands hommes d’état comme le Général De Gaulle, le président des Etats-Unis Franklin Roosevelt…avec un fond sonore, l’hymne nationale des trois pays (E-U, France, Norvège).
Le choix de la devise Française et des couleurs nationales tricolores n’est pas une provocation, mais il s’agit plutôt de rappeler que la constitution Française a servi de modèle pour la rédaction de celle des Etats-Unis et plus tard de la Norvège. En effet les couleurs bleu, blanc, rouge figurent également sur les drapeaux Américain et Norvégien.
Le visiteur est invité à entrer dans l’univers intime et fermé de la sanisette pour revivre un moment d’histoire, revoir les notions élémentaires des valeurs de la République, encore trop souvent bafouées. Ce concept d’identité nationale qui garantit les libertés de chacun est donc universel.
Au delà de cet univers clos, l’espace publique peut permettre de créer un espace de liberté (de penser, d’opinion…). C’est avec beaucoup d’humour que Lars Remberg revoit la devise de la République Française.


Sources : artaddiction.canalblog.com
Catalogue de la biennale (participating countries, p94)

NP : Je me suis aperçu grâce à mes recherches que je n’avais pas clairement compris le message que voulait faire passer Lars Remberg à travers son œuvre. Je pensais qu’il critiquait la devise Française, or il critique non pas la devise mais le fait qu’elle ne soit malheureusement pas toujours respectée et parfois bafouée. Ce pourquoi il veut remettre en avant auprès du grand public, l’importance de cette devise.

Sage Justine