mercredi 2 avril 2008

le Harper's Bazaar

Gouin Joana
le 12/12/07

J'aimerais m'informer sur le Hareper's bazaar car durant mes recherches précédentes, j'ai constaté que plusieurs artistes auraient travailler pour ce magazine. Je voudrais savvoir quand il a été crée, s'il existe encore et quel est ou était son but son genre.

Le Harper's bazaar est un magazine féminin créé fin 19ème. C'est le premier magazine de mode au Etats-Unis. Il a longtemps été associé pour le public au prestige de son principal propriétaire, le célèbre William Randolph Hearst (1863-1951). Ce magazine est une référence en matière de mode. Il a largement contribué à la naissance d'un nouveau mode de consommation de la mode et il est à l'origine de nombreuses révolutions qui ont fait de la presse féminine ce qu'elle est aujourd'hui.

Tout comme en 1868, lorsque deux frères américains du nom de Harper décident de créer un magazine de mode avec pour concept de fournir un outil pratique à la gente féminine voulant se tenir informée de ce qui se passe au niveau de la mode. Or, à cette époque c'est l'Europe qui est la meilleure en matière d'élégance. C'est pour cette raison que les Harper vont s'inspirer d'un magazine allemand déjà existant ( "Der Bazar") et que les illustrations du magazine seront réalisées à Paris puis renvoyées aux Etats-Unis.

La majeure partie des pages de l'hebdomadaire sont consacrées à des reproductions de robes de haute couture qui sont détaillées grâce à des textes explicatifs.le H.B. est alors un magazine au tirage moyen n'ayant rien d'exceptionnel, ni de haut ,ni de bas. C'est en 1913 que le magnat de la presse, William Randolph Hearst s'empare des commandes et amorce l'ascension du H.B.

Sont but est de concurrencer Vogue et il s'y attelera de toutes ses forces. Il introduit la photographie dans ses pages et y insuffle le "bon goût aristocrate". Néanmoins, il faut trouver une marque de frabrique pour le H.B. En 1915, Hearst résout le problème en embochant Ertée, dont les esquisses racées seront associées au magazine. En dix ans Hearst débauche deux personnages clefs de chez Vogue: en 1922, c'est le photographe De Meyer et en 1933 c'est au tour de Carmel Snow de changer de bord.

C'est avec l'arrivée de cette femme au poste de rédactrice en chef que tout va changer et que le H.B. va entrer dans la légende. Elle a passé onze années chez Vogue, elle a donc une vision précise de ce qu'elle veut faire avec le H.B. Elle développe donc l'idée d'un magazine destiné aux "Well dressed woman with well-dressed minds". Elle enménera son mensuel bien au delà de la mode et fera entrer dans la société américaine un univers riche d'art, de reportages éclairés, de nouvelles pointues et de photographes avant-gardistes. Carmel Snow a pu rassembler autour d'elle un véritable vivier créatif, visionnnaire prêt à faire évoluer les choses. Par example elle trouve en la personne de Alexey Brodovitch celui qui lui permettra de révolutionnner l'approche de la mode et du design du H.B. Il sera pendant plus de vingt ans son directeur artistique.

Les pages du Harper's Bazaar ont vu d'importantes collaborations telles que Carrie Donoran, Liz Tilbéris et photographes reconnus comme Man Ray, Richard Aredon, Patrick Demarchier. Ce magazine est publié dans presque chaque parties du monde: Australie, République Tchèque, Indonésie, Japon, Corée du Sud, Chili, Colombie, Mexique, Vénézuela, Lituanie, Singapour, Taïwan, Thailande, Turquie, Royaume-Uni.


Sources: internet