mercredi 2 avril 2008

Design et Designers

Suite à la découverte du livre « Design et Designers », je souhaiterais connaître les préoccupations majeures communes des designers de produit.

Les cours d'atc m'apprennent que depuis plus d'un demi-siècle, des designers se creusent la tête pour trouver des solutions aux problèmes de la vie courante. Mais qu'en est-il aujourd'hui ? Quels sont les buts (précis ou non) recherchés par les nouveaux créateurs du XXIème siècle ?
J'ai donc commencé par ouvrir le livre qui m'avait auparavant intrigué : « Design et Designers ». La théorie de Terence Conran et Max Fraser, auteurs du bouquin, se rapproche de tout ce que j'ai déjà entendu. Les années 2000 préfèrent les valeurs essentielles du design (fonctionnalité et bas coup) à l'élitisme des années 80. A notre époque, les designers exploitent beaucoup le potentiel énorme du plastique et créent, par le progrès de l'assistance par ordinateur, des objets aux formes de plus en plus organiques, ergonomiques et futuristes. En quelque sorte, on « redesigne » des produits déjà existant comme les fauteuils de Charles et Ray Eams ou de Saarinen.Le confort dans la sensualité, l'éclectisme, l'individualité et la personnalisation, la pureté, la simplification sont de mise dans les nouvelles créations.
Je me suis ensuite pris au jeu de choisir au hasard quelques designers de l'ouvrage, pour voir quels sont leurs définitions personnelles du design. La plupart recherchent des formes essentielles dans la nature, le corps humain ( voire même les molécules), et veulent fusionner l'art et la science dans un objet unique, qui puissent avoir une longue vie riche et utile. Certains diront que le design, c'est créer des formes simples et efficaces, tout en étant esthétiques. D'autres diront que le design, c'est améliorer les objets existant en innovant, en analysant, an comprenant les formes.
Mais tous certifieront que le design, c'est simplifier une chose complexe, et c'est surtout trouver une solution simple (il n'est pas mal de le répéter), belle et utile, qui répond et satisfait les exigences d'un maximum de personnes.
Le « Scala design » montre que le mobilier est « l'icône » du design, « exercice de chaque designer », qui est le reflet des conditions économiques, sociales et culturelles de notre époque.
Enfin, il est bien joli de dire que l'hybridation, la forme, la nature, le « redesign » et l'uniformité sont les maîtres mots de cette discipline encore peu explorée ; mais en comparant les dires des créateurs sur leurs intentions et ce qu'ils ont réalisé, on peut se demander si certains ne sont pas célèbres que grâce à la presse, aux « mécènes » contemporains, ou autres médias qui ne tarissent pas d'éloges sur certains individus.

« Design et Designers », Terence Conran et Max Fraser, éditions Epa.
« Le design », Claire Fayolle, éditions Scala.
- « Qu'est-ce que le design ? (aujourd'hui), éditions beaux arts magazine.