jeudi 17 avril 2008

Jackson Pollock

Par Réthoré Leïla

"Un critique a écrit que mes tableaux n'avaient ni de commencement ni de fin. Il ne l'entendait pas comme un compliment, or c'en était un. C'étaitun beau compliment seulement il ne le savait pas."

Jackson Polllock est une figure de l'indépendance de l'Art américain. Il est un expressioniste abstrait aux côtés d'autres tels que Rothko, Newman ou Kooning. Mais la peinture de Pollock se différencie, elle sort du lot : elle est boulversante et témoigne de sa vie...

En effet devant les oeuvres de cet artiste, on ne sait que penser entre contrôle ou pert de contrôle. Sa relation excessive avec l'alcool est peut être et même sans doute ce qui donne le caractéristique et l'émotion des tableaux de Pollock. On ressent de la rage, de l'excès, de l'abandon, du calme, de la colère...

Pollock est surnomé "Jack le dripper" en référence à sa manière de peindre, le "dripping" (égoutage). Mais il faut savoir que les premiers tableaux de Pollock, un peu moins connus, étaient beaucoup plus figuratifs. Ces oeuvres étaient liées à son admiration pour Pablo Picasso qui est sa véritable référence. Ce n'est qu'à partir de 1947 qu'il commence à utilisersa méthode d'égouttage. Il réalise alors ses toiles en les posant à même le sol. Ce changement radical dans sa manière de peindre est lui aussi du au fait qu'il était alcoolique.

On peut dire que les oeuvres de Jackson Polllock sont influencées par sa propre évolution. Un film retrace sa vie ( je ne l'ai pas vu mais ça ne saurait tarder...), j'ai été frappée en regardant les photos, par la ressamblance entre l'artiste et celui qui joue son rôle (l'acteur Edd Harris).

sources :http://arts.fluctuat.net/jackson-pollock.html
www.leblogart.com/2007/2008/jackson-pollock.html
fr.wikipedia.org/wiki/jackson_pollock