dimanche 6 avril 2008

DE STIJL, pourquoi, comment ?

Nous avons noté en ATC que le mouvement "De STIJL" était le fruit d'une certaine maturation. J'ai compris qu'il s'agit de la bascule du pictural dans l'architecture. Je vais rechercher pourquoi et comment.


Bouleversé par les premiers tableaux cubistes présentés en Hollande, Mondrian (peintre Hollandais, "champion de l'abstraction") réalise une série de tableaux qui le conduisent vers l'abstraction. Il réalise par la suite des tableaux qui reposent sur une harmonie de plans unis de couleurs primaires ou de non-couleur (blanc, gris ou noir) et un trait épais linéaire.
L'artiste commence à parler d'une affaire morale; chaque toile produit une expression particulière. Ses tableaux sont par la suite l'occasion de matérialiser la couleur et les lignes. Il se réuni donc avec des artistes tels que Van Doesburg, Rietvield... pour faire basculer sa matière picturale dans l'architecture. On retrouve par exemple "le Fauteuil rouge et bleu" et "la maison SchrÖder" de Rietvield.
Le néo-plasticisme de Mondrian et sa réduction aux formes géométriques et aux chromatismes, auront eu des retombées sur l'environnement quotidien. Il s'agit bien de la bascule du pictural dans l'architecture puisque l'on y retrouve les couleurs primaires, les formes très géométriques; les lignes, les surfaces chromatiques...

NP: Pour orienter mes recherches, j'ai étudié le cas de Mondrian, car nous en avons beaucoup parlé en ATC, puis pris exemples sur des artistes de Stijl. En effet l'orientation précise, m'a permis de comprendre cette bascule du pictural vers l'architecture grâce à des exemples précis.


Source: Beaux-Arts magazine (n°130)
Histoire du DESIGN


Sage Justine