mercredi 2 avril 2008

Actualité novembre/décembre 2007 d'Intramuros

Janvier 2007

Bonnet Romuald


N'ayant pas préparé d'axe de recherche je m'appuie sur l'actualité pour trouver un sujet intéressant. Je regarde les magasine à ma disposition dans le CDI, et je décide de m'orienter vers le design, un sujet donc l'actualité m'interpelle. Je prend donc la magasine « intramuros ». Je parcours le sommaire et décide de me pencher sur un thème : deux manifestations milanaise, « best up, 10x10 » posent la question du développement durable appliqué au design. Je décide donc d'en faire une synthèse pour m'informer de l'actualité de ce thème. Je compléterais sûrement ma synthèse avec d'autres sources.

Lors de la manifestation « best up » créé en 2006 à Milan pour développer le devenir de certain produit et de l'habitat, des rencontres avec des industriels ont étés organisés. Le but de « best up » est de répandre leur analyse faite sur les objets recyclable, d'abord en Italie puis en Europe. Cependant d'après ce que j'ai pu lire dans les deux premières pages, l'idée générale reste la même que ce que j'ai pu lire bien avant. Manifestation ou pas, le designer reste le première personne capable d'agir sur le devenir de l'objet. En effet il doit prévoir dans sa conception le quantité de matière première utilisée ainsi que leur devenir, en plus des contraintes habituelles. L'article à quand même la qualité de donner un pourcentage : « 80 % de l'impact sur l'environnement des produits, des services et des systèmes qui nous entourent est déterminé lors de leur conception ».

Dans les pages qui suivent on a l'explication de la manifestation « 10x10 » à gauche et la traduction à droite en Anglais. « 10x10 » est une manifestation de design qui à le même but que « best up » mais dont le démarche diffère car ils opposent différente production de designer et les évalue par plusieurs critères : la matière première; la salubrité des matériaux; le processus de production; le packaging; la fonctionnalité; la sécurité; la duré de vie; le recyclage; le transport et le coût. L'effet est donc immédiat.

Cette analyse ma permit d'analyser un fait d'actualité qui est l'éco-design. La méthode d'analyse utilisé dans se magasine est également à retenir. Cependant j'ai la sensation de ne pas avoir trouvé ce que je souhaitai, certainement parce que l'objet de ma recherche n'était pas prédéfinis. La leçon à retenir est donc : toujours venir le mercredi matin avec un thème de recherche en tête.


« intramuros n°133 novembre/décembre 2007 »