mercredi 27 février 2008

l'art primitif

Willy GRIVEAU TAA 05/12/07


En 2005, le musée du Quai Branly expose l’art primitif. Comment et pourquoi est né cet art ?


L’art primitif à d’abord été une simple curiosité pour le premiers explorateur. C’est grâce au regard occidental et aux artistes comme Picasso que c’et « art » primitif va devenir Art.
Découvert en Afrique, en Amérique, en Océanie et en Asie entre le XV et la XVIII° ? Ils ne symbolisent pas, comme on l’a cru, un retard technique mais une société organisée qui veut se rendre lisible par chacun de peuples primitifs avec des codes, de couleurs, de formes, de matières. Il n’y a en aucun cas une envie de représenter la vérité, la réalité mais un désir de suggérer la complexité de cette réalité plastiquement.
Chaque peuple a ses formes, se matières. Et chaque matériau à sa signification :
- le bois : objet de culte, utilisé pour faire des armes ou des outils pour manger par exemple, le bois dégage une force. Les masquent en bois attirent les esprits, protègent. Il est utilisé pour les rites de fertilité, les funérailles, il représente l’esprit d’un ancêtre ou un héros mythologique.
- Les fibres et tissus : « tisser un langage » avec un code de couleurs, une manière de tisser. Un Moyen d’effrayer les adversaires, de distinguer le chef, chaque couleur et manière de tisser correspond a une histoire.
- La terre : la poterie est surtout faite par les femmes et en poterie beaucoup de pièces sont en opposition avec leur utilité et chaque peuple a des formes différentes.
- Le métal or, bronze, laiton, c’est un matériau précieux, ceux qui travaillent le métal sont respecté, et puissants. Le métal incarne les ancêtres, la richesse, la puissance et la guerre.

L’art primitif est donc une façon pour ces peuples de se distinguer, de se protéger et de conserver leur rites et croyances.


Sources : Géo n° 296
Dada « les arts premiers » n° 120
TDC « les arts premiers » n° 841