jeudi 27 décembre 2007

La peinture et la musique

LERAY
Simon
Le 12 décembre 2007


La peinture et la musique sont deux domaines qui m’intéressent mais que je pratique différemment l’un de l’autre. Je voudrais savoir si des artistes les ont utilisé simultanément dans leurs travaux, si la musique a servi à la conception d’une peinture et si elle est une source d’inspiration pour des peintres ?

Tout d’abord, j’ai navigué sur l’Internet pour essayer de trouver des pistes de recherches. Un site Internet proposait des informations sur la peinture musicale. J’ai trouvé cette expression belle et poétique. J’ai donc poursuivi ma lecture, et ils m’ont parlé d’une artiste nommé Judith Levy qui travaillait avec des organisateurs de concert de musique classique. Cette artiste cherche des rapports entre la musique et la peinture et a écrit une thèse lors de ses études. Judith Levy dessine « en direct » lors des répétitions de musique classique. Elle joue, dans ses œuvres, avec les pleins et les vides pour créer un rapport de questions/réponses.

Ensuite, je suis allé fouiller dans les revues et j’ai trouvé assez facilement, et rapidement des informations sur des artistes. Notamment Schoenberg qui se considérait autant compositeur que peintre. Cet artiste du début du 20ième siècle disait : « peindre, c’était pour moi la même chose que faire de la musique. C’était un moyen de m’exprimer, de présenter des émotions, des idées et d’autres sentiments. La rédaction violente du public lors d'un de ses concerts, le poussa à une plus grande activité picturale.

En parallèle, j’apprends dans ce même article, que le moment qui voit la naissance des abstractions est également celui où la musique devient un modèle à suivre.

Puis, je me plonge dans une autre revue qui me parle de l’artiste dont je m’étais préoccupé dans mes recherches la semaine passée : Kandinsky. Je découvre alors que une nouvelle facette de cette artiste. On me dit qu’il s’inspira de la musique de Schoenberg et qu’il travaille à l’imbrication entre les images et les sonorités. Dans le même article, on me parle de Paul Klee qui est sans doute celui qui a poussé le plus loin le rapport entre la musique et la peinture. Il a d’ailleurs longtemps hésité entre le métier de violoniste et celui de peintre.

Pendant ces recherches, j’apprends qu’au début du 20ième siècle les disciplines tendent à se rapprocher. La musique devient alors une source d’inspiration, et une référence.

J’ai fini mes recherches sur la citation d’une historienne de l’art, qui je trouve résumais parfaitement la situation au début de 20ième entre la peinture et la musique. Elle dit : « avec la modernité surgit cette étrange figure : la peinture s’infléchit vers l’axe de la musique tandis que la musique s’infléchit vers l’axe de la peinture. »

Source: