mardi 15 novembre 2011

Picasso ( Lise Vandini )

Picasso, né en 1881 est un artiste espagnol qui étudie aux beaux-arts de Barcelone puis de Madrid. Artiste engagé comme nous le montre Guernica, un tableau qui dénonce les crimes fascistes et nazis commis durant la guerre, c'est également un artiste polyvalent, un mythe vivant du 20ème siècle.

Picasso s'installe à Paris en 1904, c'est là qu'il va créer ses premières œuvres connues, celles dites de la période bleue (1901 à 1903) comme le portrait de Sabartès, influencé par Toulouse-Lautrec, Paul Gauguin ou les Nabis. Dans ces toiles, Picasso utilise énormément la couleur bleue ce qui apporte une certaine mélancolie, tristesse à ces tableaux. Il désirait montrer les difficultés sociales de son époque.

Puis de 1904 à 1905, va suivre la période rose, qui doit son nom à la finesse de ses teintes utilisées dans ses œuvres d'art comme nous pouvons le remarquer dans L'acrobate à la balle. Picasso commence à utiliser une simplification des formes. Ces thèmes vont changer, il va aborder des thèmes plus joyeux, plus sentimentaux (ex : Le clown, L'arlequin), sans doute du fait qu'il va rencontrer sa première compagne. Ces recherches vont le pousser vers le cubisme.

Picasso est à l'origine même du cubisme avec son tableau Les demoiselles d'Avignon. Il souhaite réinventer la peinture, inscrire de nouvelles règles mieux adaptées à son siècle. Il voue notamment une réelle admiration pour Cézanne, nous constatons donc que pour ce tableau Picasso s'est inspiré des Cinq Baigneuses de Cézanne ; dans ses recherches Picasso passe tout d'abord par des formes arrondies qui vont devenir de plus en plus anguleuses, et vont rendre les traits visages très primitifs. A partir de cette étape, il a rompu avec les conventions du visage humain, il se débarrasse de l'illusionnisme pour construire sa propre réalité. La peinture ne cherche plus à être ressemblante.

Picasso va travaillé en tandem avec Braque, ils utilisent les mêmes techniques (motifs abstraits, division des facettes d'un volume). En 1912, il expérimente son premier collage, la couleur se sépare des formes, il utilise également cette technique en sculpture notamment avec sa guitare en carton. Ses compositions sont de plus en plus abstraites et géométriques.

En 1913 il va revenir à une représentation moins abstraite, il va représenter le réel (cf : La femme à la chemise). Picasso n'a jamais cessé de faire évoluer son œuvre, nous pouvons donc affirmer que c'est une véritable icône vivante, ainsi qu'un artiste polyvalent, son œuvre comporte à la fois des sculptures, des peintures, des collages et des céramiques. Il décèdera en 1973.