mardi 1 novembre 2011

la photographie du 19°



Je vais m'intéresser au début de la photographie et aux premiers appareils photos du début, jusqu'au milieu du 19°.


En 1827, Joseph Nicéphone Niépce, présente un système appelé héliographie, qui permet de reproduire sur plaques d'étain soit des gravures, soit la projection d'un point de vue dans une chambre obscure Mais les images reproduites étaient floues et cette invention mettait plusieurs heures pour reproduire une image.

Puis en 1839, Louis Jacques Mandé Daguerre, inventa un nouveau système permettant de reproduire et de fixer le point de vue de la chambre noir. Et en 1835, il découvre comment développer une image latente (= une image qui est présente mais invisible sur le support disposé du fond de la chambre noir ). Cette solution qui demande une réaction photochimique, va permettre une avancée capitale.

En juillet 1839, un autre français, Hippolyte Bayard découvrit le moyen d'obtenir des images directement positives sur papier. Mais le temps de pose étant de 30 min a 2 heures.

Ensuit en 1841, un inventeur créa le procédé négatif / positif qui permet la multiplication d'une même image.

Et enfin en 1851, l'Anglais Scott Archer créa l'image en noir et blanc obtenue par un nouveau procédé chimique , d'une qualité jamais obtenue . Et le progrès ne s'arrêta pas là...