mardi 6 mai 2008

GRAPHISME ET STREAMLINE

Vignaud Alexandre

Le streamline est un mouvement chargé de codes et de symboles forts tels que la droite, la vitesse, le mouvement... Son influence à toucher de nombreux designers, mais aussi de nombreux graphistes et affichistes. Qui sont ces derniers et où se placent leurs créations par rapport aux designers ?

Pour mieux comprendre le travail des graphistes et typographes du streamline, il faut se baser sur le travail de Cassandre, artiste de l'époque. Avant les autres, il avait déjà un style direct et simple dans ses créations. Il imposait aussi un vrai rythme à chacune de ses lettres dans son travail de typographe.

En 1927, il entre complétement dans le mouvement streamline, les oeuvres ultérieurs étant réelement personnelles étant artiste peintre au départ. Il adopte ainsi vraiment la philosophie des designers de l'époque : il offre au transports ferroviaires des images puissantes, en magnifiant les machines qui y incarnent vraiment la vitesse, le progrès, au dela de l'illustration.

Ses moyens son simples : une économie des couleurs et un renforcement des diagonales par un rabaissement de la ligne d'horizon, du point de fuite dans l'angle inférieur qui créent une accéleration de la perspective.

Cete rigidité, cette absence de modeler inspira beaucoup de futur graphiste, comme ceux d'époque, tel qu' Alexis Kow, Alexey Brodovich, Laupot, Francis Bernard, Max Ponty ...

Ils continuérent ainsi à magnifier les moyens de transports, symboles forts de l'époque ; voyage, technologie... comme le feront les designers.

Il m'était difficile de trouver des des documents autre que sur Cassandre, ou même sur le streamline ; c'est pour ca que je me suis centrer sur lui pour faire comprendre le travail des affichistes.

Références :

-l'Oeil 517

-Histoire du graphisme en France