mercredi 7 mai 2008

Chanon anaïs


Bilan des TP d'ATC

Rappelons dans un premier temps les objectifs de départ de ces TP d’ATC.

Tout d’abord, les enjeux se situaient au niveau rédactionnels : apprendre à rédiger méthodiquement des compte rendu de recherche mêlant à la fois références extraites de différentes sources documentaires et prise de position personnelle. Ces acquis pouvant ensuite être ré exploité lors de l’épreuve de dissertation d’ATC et, d’un point de vue moins scolaire, à s’exprimer personnellement et clairement sur un sujet.
Ensuite, l’objectif était d’acquérir une méthode d’investigation riche et efficace qui permette d’obtenir un résultat satisfaisant en deux heures de temps.
Enfin, ces séances devaient nous permettre de développer notre curiosité, notre goût pour la recherche.

Ma façon d’aborder le compte rendu de recherche a beaucoup évolué. De textes très synthétiques où la personnalisation passait par une recherche de vocabulaire précis, je suis passé à des textes qui reflètent « l’esprit » de ma recherche et où mon opinion est dilué tout au long du texte. Je ne maîtrise pas encore tout a fait ce nouveau mode de rédaction mais j’ai néanmoins enrichie mes synthèses.

Quant à ma méthode de recherche, j’ai également sentit l’évolution. Bien qu’auparavant j’avais déjà un goût pour la recherche, mais cela me paraissait souvent fastidieux. Désormais, il me semble avoir acquis les outils nécessaires pour effectuer une investigation fructueuse.

Par ailleurs, je me suis également enrichi à titre personnel. D’une part, ces séances me servaient de complément aux cours théoriques d’ATC, sur des sujets qui me questionnait, m’intéressait. D’une autre part, la constitution d’un blog, comme banque de donnée collective, m’a permise de découvrir les réponses des autres à leurs propres interrogations dans le champ des arts et techniques des civilisations.

En ce qui concerne le protocole de recherche (deux heures au CDI avec un thème de départ), il peut paraître un peu restreint. En effet, il aurait peut être parfois été enrichissant de nous faire prendre conscience qu’il existe une large palette de protocoles de recherches. Ainsi, chacun aurait pu s’épanouir dans l’un ou l’autre. Cependant, cette démarche répétitive nous a permi une maîtrise de l’outil de recherche que nous n’aurions pas acquise si à chaque séances nous avions dû en découvrir un autre.

Les échanges avec l’enseignant aurait également pu être plus nombreux sous forme de discutions… Mais, le fait qu’il soir présent en cas de besoin tout en étant discret nous a permis d’apprendre par nous même, de nos erreurs.

En somme, cette année s’est avérée enrichissante à tous les niveaux.