samedi 12 avril 2008

T.P. d'ATC : le bilan

Le 9 Avril 2008
Cotar Julie

Bilan de l'année


Produire un texte personnel, en deux heures, sur un sujet de recherche défini par moi-même, n'était pas simple au début de cette année.
Mais en appliquant une méthode de travail, en s'organisant, on est capable de s'appropier des recherches, d'écrire selon sa personnalité, de se connaître un peu mieux par l'écriture.
Néanmoins, j'avais tendance à collecter des informations sans vraiment pouvoir expliquer. Les T.P. m'ont plus impliquée dans mes recherches.
Cependant, la contrainte du temps, deux heures, est devenu un avantage car on peut produire une recherche complète et amorcer une réflexion avec une courte échéance.
Par contre, j'ai souvent opté pour des sujets de recherche vastes et vagues. J'ai appris à formuler des recherches plus précises.
Je regrette de ne pas avoir toujours pu répondre à certains sujets malgré des recherches denses au sein du CDI, où les données sont riches. En revanche, j'ai pris plaisir à naviguer d'une source à l'autre mais il fallait que j'adapte mes sources au temps disponible.
Par ailleurs, les discusssions pour introduire les séances m'ont semblées indispensables : se réunir, discuter brièvement pour ensuite se concentrer et produire un travail individuel, personnel, un moment d'écriture et de réflexion.
A priori, il me semblait difficile de me détacher des sources. Or, lors du visionnage des films S21 et des Années Déclics, il a fallu écrire un texte sur nos ressentis. Les T.P. nous ont bien préparés à ce travail.
La méthode est très utile car quand on sait ce que l'on cherche, tout va plus vite. A contrario, je regrette de ne avoir pris le temps de me perdre dans mes lectures.
De plus, les T.P. m'ont permis de prendre rapidement connaissance des sources, de sélectionner des passages à lire, d'observer les différents types de sources.
Le point important de cette année est que j'ai pris goût à la lecture et à l'écriture. Dans mon travail, j'ai mis l'accent sur l'écrit.
Avoir un blog, où l'on partage, communique aux autres, m'a obligée à surveiller mes formulations, à relire plusieurs fois. Ce projet est une bonne suite au travail puisqu'il oblige à retravailler les textes, à s'organiser et mêle travail personnel et collectif.
J'ai beaucoup apprécié le passage d'un travail "aidé" (validation du sujet, les points) à un travail complètement autonome.