jeudi 6 mars 2008

L’art? Qu’est ce qu’une œuvre d’art?

LERAY
Simon
le 23 janvier 2008


On s’est tous un jour demandé si un monochrome bleu ou un urinoir étaient considérés comme de l’art. Mais qu’est ce que l’art? Et qu’est ce qu’une œuvre d’art?


Mon travail a débuté dans une encyclopédie, à la recherche de la définition du mot art, sens à la fois très large, presque philosophie. L’art est considéré comme un talent, un don pour faire quelque chose; une manière de faire qui manifeste le goût, un sens esthétique poussé; une manière de faire qui manifeste le goût, un sens esthétique poussé; une création d’objets ou de mises en scène spécifiques destinés à produire chez l’homme un état particuliers de s sensibilité ou l’art se dit de tout objet dont les caractéristiques esthétiques manifestent le travail d’un artiste. J’ai ensuite recherché la définition d’oeuvre qi est apparue beaucoup plus explicite, beaucoup plus sure. J’en ai juste appris sur le fait que c’est une production de l’esprit, du talent.
Voulant en savoir plus sur la définition d’une œuvre d’art, je me suis donc mis à la recherche de définition d’artiste etc. . . . La revue sciences humaines m’a alors indiqué qu’une œuvre d(art est un “artifice”, une chose travaillée, un objet fabriqué ou transformé par la main de l’homme. Il m’indique alors le point de vue d’aristote sur la question il y a 2300 ans, qui considère l’oeuvre d’art comme une source de plaisir esthétique gratuit. Ensuite, on me parle de la période Antiquité-Renaissance, qui produisait essentiellement des œuvres religieuses et il s’appuie sur le point de vue du philosophe Platon (2ième siècle avant Jésus Christ) qui considérait l’art de beau comme descendant de dieu, du divin.
Dans une autre revue, l’oeil, Buren revendique son art et crée une œuvre en la signant. Aussi dans un autre article de la même revue, Marcel Duchamp avec le ready made, considère l’oeuvre d’art comme étant un objet quelconque que son possesseur décrète être une œuvre d’art. En fait, Duchamp créé des œuvres d’art par la seule force de l’esprit, sans acte matériel créateur en disant d’un objet de tout les jours qu’il est une œuvre d’art.
La revue sciences humaines dit aussi que chacun à sa définition, sa propre conception de l’oeuvre d’art et qu’"elle se promène avec nous”.

sources: grand larousse universel, édition larousse
sciences humaines, hors série 037
l’oeil 559
l’oeil 538
l’oeil 572