mercredi 9 janvier 2008

1870 La commune

par Angéline Deborde

1870 LA COMMUNE DE PARIS

La commune fut le premier pouvoir prolétarien qui n'était pas voulu par la bourgeoisie même la plus libérale. Ce gouvernement révolutionnaire s'est formé à Paris et dans plusieurs villes de province. Le 3 mars 1871, il y eut les premières revendications car la capitale était assiégée, parce que il y eut de nombreux échecs infligés par les prussiens causant une grande humiliation au pays. De plus, l'incapacité du gouvernement de la défense nationale à controler la situa tion militaire, économique et politique créee cette instabilité.

Les communards ne voulaient pas capituler devant les prussiens et veulent instaurer un Communauté insurrectionnelle (soulèvement qui vise à renverser).

Le massacre

A la suite de ses revendications s'appella la semaine sanglante et se passa du 22 au 28 mai. Les Versaillais ont tués un grand nombre de fédérés de la commune.

Des artistes novateurs veulent se dégager de tout pouvoir gouvernemental et cherchent des solutions.Ils créent un manifeste qui visent à protéger les oeuvres passées et veut la régénération de l'avenir artistique par l'enseignement.Les plus connus qui sont liés à ce manifeste sont Honoré Daumier, Courbet, Jules Vales, Hippolyte Blanchard et Cézanne qui travaillait à la limite de "l'Art Moderne".

L'affiche rouge de 1871 est une affiche pour appeler à se rassembler en la Commune pour se révolter contre l'assignement allemand.Elle fut faites par une partie des artistes cités auparavant.

Sources :

  • dictionnaire des noms propres et des noms communs
  • internet : "lemonde.fr" et "wikipédia.fr"
  • le quid 2003

Ce résumé est plutot conci et succint car je souhaitais trouver les informations dans les livres mais j'ai finalement du me retrancher sur internet.