dimanche 2 décembre 2007

Yang ZHENZHONG

octobre 2007

par Anaïs Chanon

J’ai découvert Yang Zhenzhon à travers « I will die ». J’aimerai en savoir plus quant à sa démarche pour ce projet ainsi que sur sa vision de la mort.

« I will die » , présentation

Zhenzhong a filmé des centaines de personnes à travers le monde. A toutes, il a demandé de prononcer la phrase « Je vais mourir ».

« I will die », une autre idée de la vidéo

La vidéo est conditionnée par le monde du divertissement. Nous la regardons assis confortablement, passif.
En refusant ce mode de consommation, la vidéo artistique perturbe notre façon de l’appréhender et nous rend actif.

Zhenzhong le fait ici de la façon la plus universelle : faire répéter une phrase qui tôt ou tard sera vraie pour tous.
Quelque soit l’âge ou le caractère de la personne, elle révèle une émotion selon la manière dont elle prononce. Chacun est surpris de s’entendre dire cette expression « taboue ».

« I will die », symbole d’une préoccupation universelle

Ce projet touche chaque être humain. Toute religion parle du même problème : comment faire face calmement à la mort.
Le changement d’expression de visage après avoir prononcé cette phrase est flagrant : elle est le reflet de la peur qui flotte autour de la mort. Personne n’y est préparé.
La mort est inéluctable. Zhenzhong pense que l’homme aurait mis au point la caméra afin que notre image soit éternelle…

Sources :
  • www.arte.tv/fr
  • Think with senses, feel with the mind (arsenal), édition Marsilio, 2007