lundi 24 décembre 2007

Norman Bel Geddes

Antoine Pateau

Le 05/12/07

Bel Geddes est un des plus célèbres « industrial designers », représentants du mouvement streamline des années 30. Je souhaiterais le connaître mieux dans ses œuvres et dans sa façon de penser.

Norman Bel Geddes est né le 27 avril 1893 dans le Michigan, aux Etats-Unis. Dès son enfance, il cultive un goût particulier pour le dessin, et sa mère le poussera à persévérer dans ce domaine en le plongeant dans l’univers du théâtre. Sa carrière débutera en 1918 où il sera décorateur de théâtre au Metropolitan Opera de New York.

Puis il se rattachera aux industrial designers tels que Henry Dreyfuss ou Raymond Loewy dans les années 30 pour faire naître le streamline, aussi appelé New Deal, et se dirigera vers la réalisation d’objets industriels comme le shaker « Soda King » en 1934.

Considéré comme le premier designer dans « l’anticipation de l’environnement », il convertira les habituelles architectures fonctionnelles dans un nouveau style, composé de lignes tendues, de surfaces lisses et galbées. Or mis ses célèbres objets du quotidien, sa création architecturale la plus connue fut sans doute la ville du futur, appelée « Futurama », pour le pavillon General Motors de l’exposition universelles de New York en 1939. Il y montrait une maquette géante ponctuée de grattes ciel, de grandes routes et autres éléments futuristes en tout genre, que l’on pouvait observer derrière une vitrine.

Outre son statut de décorateur de théâtre ou de designer, Norman Bel Geddes écrivit également un livre intitulé « Horizons », où il explique sa façon de voir les villes et autres engins de demain. D’autres projets visionnaires sont connus de lui, mais sont restés sur sa table de travail : « Airliner n°14 », un transatlantique ressemblant à un hydravion (avec des salles de réception et des opéras énormes à l’intérieur), mais aussi des trains à très grande vitesse ou encore des voitures volantes, et plein d’autres...

Suite à ses propositions extravagantes, une flopé de nouveaux designers ont quitté les objets des foyers américains pour aller envahir les espaces urbains, publics ou privés.

Mais ce qui est impressionnant, c’est de voir à quel point les TGV ou les airbus d’aujourd’hui semblent issus directement des recherches de Bel Geddes.

Références :

- « L’architecture du XX° siècle », cote 72.036 GOS.

- « lesmemoires.free.fr »